Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Soudan

  • Noueautés "Bahrein" sur "Amnesty International

    20123211291394734_20.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    Manif de médecins à Bahrein

    Bahreïn. Le report du procès de Nabeel Rajab pour la sixième fois tient du harcèlement

    Bahreïn. La crise des droits humains est imminente

    Bahreïn. Les premières exécutions depuis plus de six ans sont un terrible coup porté aux droits humains

    Le Soudan doit mettre fin aux attaques à caractère politique visant des étudiants du Darfour

  • Quartet Galilée avec Omar Saad et Tair Kaminer, tous deux objecteurs de conscience en Israël ( AFPS)

     

    « Comment pourrais-je porter une arme plutôt que mon alto ? » Omar Saad

    « Je n’ai pas peur de la prison militaire, ce qui me fait vraiment peur est que notre société perde son humanité » Tair Kaminer

    L’Association France Palestine Solidarité organise régulièrement des actions de mobilisation autour de la paix en Palestine, la paix par l’application du droit.

    Afin de mettre l’accent sur l’objection de conscience en Israël - dimension souvent méconnue du conflit - l’Afps 34 invite du 10 au 12 octobre prochain le Quartet Galilée dont Omar Saad - objecteur de conscience israélien druze et Tair Kaminer, jeune objectrice.

    Concert du Quartet Galilée, rencontre, film et débat sur l’objection de conscience sont au programme de ces trois jours qui s’inscrivent dans le cadre d’une tournée que le Quartet fera en France notamment en région parisienne et à Nantes.

    Cérémonie d’inauguration
    • lundi 10 octobre à 18h, Maison des relations internationales

    Un moment privilégié et convivial pour rencontrer les artistes et objecteurs de conscience invités, notamment Omar et Taïr qui, pour avoir refusé de faire leur service militaire on effectué plusieurs mois de détention en prison militaire.

    Quartet Galilée, concert
    • mardi 11 octobre à 20h, salle Pétrarque Montpellier

    Omar Saad forme avec sa sœur Tibah et ses deux frères Mostafa et Ghandi le quatuor à cordes Quartet Galilée. Ces musiciens participent aussi au Palestinian Youth Orchestra qui a fait une brillante tournée en 2015 en France. Omar et son frère Mostafa ont joué avec Nigel Kennedy au Royal Albert Hall en 2013.

    « Quatuor Galilée » film de Karim Dridi
    • mercredi 12 octobre à 18h cinéma Diagonal, Montpellier Projection suivie d’un débat avec Omar Saad et Tair Kaminer pour évoquer leurs engagements et leurs conséquences sur leur vie, leurs espoirs et projets.

    Les Refuzniks : ces israéliens qui refusent de porter les armes

    Chaque année, des centaines de jeunes citoyens s’opposent à l’intégration dans l’armée. Réservistes et soldats en activité, ces refuzniks s’élèvent publiquement contre la colonisation, marquent leur refus catégorique de l’occupation et refusent notamment de servir dans les territoires palestiniens occupés au risque d’être considérés comme des traîtres et d’être emprisonnés. En Israël, le service militaire est obligatoire, deux ans pour les filles, trois pour les garçons. Seuls les Arabes israéliens (17 % de la population) autrement dit les Palestiniens d’Israël – quelle que soit leur religion – et une partie des Juifs ultraorthodoxes sont exemptés, avec une exception pour les druzes et certains bédouins.

    Programme organisé par l’AFPS 34, avec le soutien du Conseil Départemental de l’Hérault, de la Ville de Montpellier, de Diagonal cinéma et de l’association Musiques Sans Frontières.

    AFPS 34 - Montpellier

    Contacts  : AFPS 34 - afpsgl34@gmail.com

    http://afps34.wordpress.com

  • Nouveautés sur "Amnesty International"

    Afficher l'image d'origine

  • Solidaire des étudiants du Soudan en lutte pour garder leur université à Khartoum (Essf)

    kh.jpeg

    Ce communiqué a été rédigé avant le décès par balles d’un étudiant mercredi dernier.

    Depuis plusieurs jours, de nombreux étudiants manifestent au Soudan contre les menaces de déplacement et de privatisation de l’Université de Khartoum. Malgré la répression et les arrestations, ils luttent avec courage pour dénoncer une volonté de contrôle et de main-mise du pouvoir sur les milieux étudiants.

    Le dictateur Omar el-Béchir tente une double opération :

    il veut déplacer l’université de son lieu historique pour la transférer à plusieurs kilomètres en périphérie de la ville. Son objectif est d’éloigner les étudiants de ce lieu fécond pour la pensée, reconnu en Afrique, pour les mettre à l’écart dans des infrastructures facilement contrôlables. Il tente ainsi d’empêcher à l’avenir tout mouvement de contestation, comme ceux menés ces dernières années contre les frais d’inscription trop élevés, pour de meilleures conditions d’hébergement et d’étude, mais aussi pour exiger la fin de la guerre au Darfour, au Nil bleu et au Sud-Kordofan.

    Dans le même temps, le régime en profite pour accélérer la privatisation de l’Enseignement supérieur. Cela s’inscrit dans une politique ultra-libérale de privatisation tous azimuts. Encouragé par les ajustements structurels du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, le pouvoir offre des secteurs entiers des services publics, de l’éducation, de la santé, ainsi que des centaines de milliers d’hectares de terres arables aux spéculateurs et investisseurs. Cette politique a de lourdes conséquences et produit, comme partout, inégalités et reculs pour les conditions de vie.

    Face aux mobilisations, le pouvoir est à la manœuvre et a opéré un premier recul. Les étudiants et leurs organisations poursuivent la lutte pour faire entendre leurs légitimes revendications.

    Le Parti communiste français exprime sa solidarité avec les étudiants en lutte à Khartoum, et dans tout le pays, pour le respect de leurs droits, le maintien et la modernisation de l’université à Khartoum, pour de meilleures conditions d’études et pour la conquête des liberté

    PCF

    http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article37809

    https://www.washingtonpost.com/world/hundreds-protest-students-killing-in-khartoum